Rédiger son dossier RAEP: comment valoriser son parcours?

Le dossier RAEP, reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle, comporte une partie composée de tableaux ainsi qu’une partie rédigée et cela, quel que soit le concours ou l’examen professionnel. Comment s’y prendre pour ne pas rendre un dossier qui soit un copier-coller de fiche de poste? Voici les conseils d’un expert:

1 – Ne craignez pas l’originalité: le jury voit passer des dizaines de dossiers qui se ressemblent et finissent par devenir ennuyeux. Vous avez passé une année sabbatique pour partir voyager? Ne le cachez pas, au contraire, cela montrera que vous êtes ouvert d’esprit! Vous avez travaillé de nombreuses années dans l’interim avant d’intégrer la fonction publique? Montrez que vous avez une forte capacité d’adaptation!

2 – Ecrivez ce que vous aimez: savez vous qu’il est agréable pour un jury de lire, « ce que j’aime particulièrement dans mon travail c’est… », ou bien, « La personne qui m’a donné l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences est… ». N’hésitez pas à valoriser vos penchants, attirances, vos goûts.

3 – Montrez que vous êtes combatif: nous avons tous rencontré dans notre parcours, des difficultés que nous avons réussies à surmonter. Ce sont des « obstacles constructifs »: décrivez-les, montrez que tout n’a pas été facile et que vous avez su mobiliser des compétences fortes pour dépasser ce qui vous semblait un mur de briques!

4 – Structurez vos compétences: dans la partie « tableaux », de nombreux candidats listent leurs compétences sans les ordonner, sans les classer par thèmes, sans les structurer. N’oubliez pas de prioriser vos activités! Un savoir-faire est différent d’un savoir-être…

5 – Ne dites pas tout: les bordereaux, les appels téléphoniques, la description de la chaîne comptable… Pas trop de détails, please, restez dans les grandes lignes et gardez à l’esprit que l’objectif n’est pas de tout raconter mais de donner suffisamment d’éléments au jury pour qu’il ait des questions à vous poser le jour de l’oral afin de mieux vous connaître.

6 – Trouvez votre fil rouge: nous avons tous une ou plusieurs particularité(s), une valeur différenciante, quelle est la vôtre? En clair, si le jury devait ne retenir que deux ou trois compétences fortes de vous, quelles seraient-elles? A vous de les dégager…

7 – Avouez votre marge de progression: vous venez pour obtenir un concours, mais tout le monde n’est pas superman; il y a des choses que vous ignorez encore aujourd’hui. Et si, au lieu de les cacher et de faire semblant d’être parfait, nous avions simplement la sincérité d’avouer que nous possédons des opportunités d’évolution, grâce à des formations, et aussi des capacités à nous remettre en cause, à redynamiser notre parcours? Un peu d’humilité, le jury aime bien ça.

Finalement, il faut tout simplement considérer que le dossier RAEP est un dossier humain, donc perfectible. C’est sans doute dans ses défauts, ses manques qu’il est le plus valorisant et le plus touchant. Et c’est aussi dans ses brèches que le jury cherche à vous connaître… et non pas à vous piéger!

Nicolas MOURER

formateur – coach

spécialiste de la préparation aux concours de la fonction publique

www.objectif-concours.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *